Hommage national aux victimes de Cabinda

Le Togo a rendu  vendredi  un hommage national aux deux Togolais tués le 08 janvier lors de l’attaque du bus  de la délégation togolaise qui se rendait  à Cabinda pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2010 en Angola.

L’émotion était très grande à l’occasion de cette cérémonie en hommage  à  Stan Ocloo (35 ans),  chargé de communication   et Abalo Amélété (55 ans),  entraîneur adjoint de l’équipe nationale de football du Togo  tués dans l’attaque.

Il s étaient tous  parents, amis collègues,  joueurs de l’équipe nationale du Togo, dirigeants sportifs supporters et amoureux du sport ainsi que  les autorités togolaises pour l’hommage national. Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé  qui a présidé la cérémonie a déposé une gerbe de fleur sur chaque cercueil avant de  décorer  à titre posthume les deux illustres disparus.

Une délégation angolaise qui a fait déplacement de Lomé pour la circonstance  et .conduite par le ministre des affaires étrangères  a aussi déposé une gerbe de fleur. Les joueurs de l’équipe nationale du Togo ainsi que les entraineurs ont aussi assisté à la cérémonie.

« Les mots nous manquent pour exprimer notre état d’âme. Vous nous quittez quand nous avons plus besoin de vous.  Amélété et Stan, en vous accompagnant à votre dernière demeures , nous nous engageons solennellement avec  vous à remporter davantage de victoire dans le futur. », a   déclaré Emmanuel Adébayor le capitaine des « Eperviers » du Togo dans son oraison funèbre.

« Que de vous tombeau terrestre jaillisse l’espoir ensoleillé  d’un lendemain meilleur qui chante l’hymne de l’union et de la victoire », a-t-il ajouté.

« Vous êtes morts en martyrs pour le triomphe du football togolais » ,a déclaré pour sa part Christophe Tchao, le ministre togolais des Sports.

« Passionnés, nos deux disparus l’étaient. Et c’est à fond qu’ils exerçaient leur métier ; qui pour informer l’opinion sur les prouesses de nos joueurs, qui, pour les former à une carrière quitte à défendre demain les couleurs nationales » a de son côté dit Jean Marie Elo secrétaire général adjoint de l’association des journalistes sportifs du Togo (AJST).

Cette cérémonie solennelle  s’est achevée  par le départ des deux cercueils portés par des footballeur en survêtement rouge noires des Eperviers du Togo dans une ambiance religieuse entretenue par des chorales et la fanfare des forces armées togolaises.

Cette cérémonie d’hommage fait suite à un deuil national de trois jours décrété entre lundi et mardi dernier par le gouvernement togolais. Après l’attaque de la délégation togolaise, le gouvernement togolais a rappelé à Lomé l’équipe togolaise qui devrait participer à la CAN 2010 dans le groupe B basé à Cabinda.

~ par noeltadegnon sur 16 janvier, 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :