Yaovi Agboyibo de nouveau dans la course pour la présidence

Yaovi Agboyibo, candidat du comité d’action pour le renouveau (CAR) qui a suspendu le week-end sa participation au processus électoral en cours au Togo, se remet en selle pour le scrutin du 04 mars prochain au Togo alors que deux autres candidats maintiennent toujours leur suspension au processus.

« La CAR a décidé de demander à ses représentants à la CENI (commission électorale nationale indépendante)  et à son candidat de reprendre leur place dans le processus électoral », ont  indiqué mardi les responsables du parti au cours d’un point de presse.

Ils ont révélé avoir été informés de la décision de  la CENI prenant en compte deux de leur revendications  concernant le bulletin à souche avec numéro séquentiel sur la souche et l’authentification des bulletins de vote.

Le parti exige la  reprise de la révision des listes électorales, des mesures consensuelles devant garantir le respect des dispositions du code électoral concernant le vote par procuration, la  suppression du vote par anticipation des militaires, le consensus au sein de la CENI sur la procédure de centralisation des résultats.

« Le CAR est loin d’être satisfait de ces solutions partielles et attend d’avoir des réponses à l’ensemble de ses revendications », selon le président du parti Paul Dodji Apévon.

En plus du candidat du CAR, deux autres Jean Pierre Fabre de l’Union des Forces de changement (UFC) et Brigitte Adjamagbo-Johnson de la Convention Démocratique des peuples africains (CDPA)  ont suspendu depuis le week-end dernier leur participation au processus électoral pour les mêmes revendications que le CAR.

Adjamagbo-Johnson a révélé mardi au cours d’une conférence de presse que son parti attend l’affichage des listes électorales pour en apprécier la fiabilité, la mise à sa disposition  des spécimens de bulletins de vote et la précision des modalités d’authentification des bulletins.

« La CDPA considère que les Togolaises et les Togolais n’ont déjà que trop souffert pour que ce rendez-vous électoral soit encore une occasion manquée », a-t-elle déclaré.

De son côté le candidat de l’UFC, Jean Pierre Fabre ne n’est pas  prononcé. Il pourra le faire dans les heures qui viennent.

Pendant ce temps, le candidat du parti au pouvoir Faure  Gnassingbé est déjà en campagne. Ses partisans ont organisé une caravane et deux meetings mardi à Lomé. Ils se sont transportés à l’aéroport pour accueillir Faure Gnassingbé qui est rentré à Lomé après une réunion de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

~ par noeltadegnon sur 17 février, 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :